Et c’est reparti !

On s’est lancé le défi de rendre nationale (pour commencer) cette campagne #BalanceTonPou. Et au vu de l’enthousiasme des parents et des instits, c’est plutôt bien parti ! On a démarré un peu à la one again, mais le sentiment de nombreux parents d’être dépassés par les parasites nous pousse à faire mieux, plus, plus fort, plus pro. Aller plus haut, aller plus haut.

3 dates et on s’y tient !

Un vrai site, déjà, grâce au soutien de l’Agence “Lire la Suite” (ben oui, je cite ce partenaire de choix, qui ne ménage pas ses efforts : c’est la moindre des choses !) et une organisation un peu plus carrée. C’est du boulot, mais ça vaut le coup. Donc allez, les parents éPOUXvantés, on ne baisse pas les bras : tous les ans, on part sur 3 dates, et on s’y tient !!

Octobre

Début octobre : après la rentrée, quand les poux ont bien eu le temps de s’installer, avec leur petit baluchon, sur la tête de tous les enfants de l’école. Ils sont là, tranquille, sereins, en terrain conquis, et nous… BIM !! On leur met un grand coup !! On évite septembre, parce qu’on a déjà assez à penser entre les cahiers à recouvrir, les inscriptions au foot, à la piscine, à la musique, les rendez-vous chez le médecin, les emplois du temps à synchroniser… Niveau charge mentale, et charge tout court, on a notre dose, on ne va pas en remettre une couche. (Heureusement, toutes ces tâches sont parfaitement équitablement réparties, ah c’est beau le 21ème siècle ! )

Janvier

Fin janvier: parce qu’une piqûre de rappel en milieu d’année scolaire, c’est pas mal. Parce qu’en décembre il y aura eu Noël à préparer, les cadeaux à trouver pour les enfants, les parents, les frangins, la belle-famille, les filleuls (heureusement, toutes ces tâches… non rien), et puis avec les vacances, aucun journaliste n’aura eu envie d’en parler,et nous les parents warriors, on n’aura pas pu faire campagne. En plus fin janvier, aucune des 3 zones n’est en vacances.

(Mai) Cette année : pendant le confinement

Pendant cette année très exceptionnelle, et très bizarre, nous pensons que le confinement est la période idéale pour traiter les poux : il faut bien en tirer parti ! Comme ça, de retour à l’école… Finis les poux !

Sinon, ce sera début mai : parce que là encore, c’est période scolaire pour tout le monde, normalement avec les ponts, on a le temps de faire notre mayonnaise (au sens propre, pour celles et ceux qui utilisent cette technique visiblement assez prisée d’après vos commentaires !), et puis c’est bien de remettre un dernier coup de balai avant les grandes vacances, parce que l’été, les poux partent aussi à la plage

Plus, ce serait trop, les parents et autres publics non concernés risqueraient d’en avoir ras le bol, et ça pourrait être contre-productif : si on le faisait tous les mois, ceux et celles qui se croient à l’abri ne vérifieraient même plus (“C’est bon, les autres le font, mon enfant ne risque rien !”). Promis, ce ne sera pas trop dur, on vous prémâche le travail… Affiches, flyers à partager, courriers à envoyer, tout est fait pour vous faciliter la vie. Alors, à bas les poux !!!

Menu