Tous les trucs chimiques me font frémir… Ainsi que ces pauvres peignes encore vendus un peu partout!!! Ils ne servent à rien car ne sont pas assez fins. J’ai tout essayé avant de ‘tomber’ sur une méthode simple, efficace, naturelle et sans danger… Beaucoup plus économique que tout le reste : les peignes bug buster.

Il y en a plusieurs dans le paquet mais un seul suffit en fait, ou plutôt deux, le gros étant un peigne basique pour vérifier que les cheveux sont bien démêlés. L’opération doit se faire dans le bain, cheveux lavés, mouillés, et chose nécessaire, le démêlant encore sur la tête non rincée.

Il est important que les poux soient immobilisés par le produits et pour ne pas s’échapper. Ça court vite un pour sur cheveu sec, voire mouillé sans mousse!!! Nul besoin de zigouiller, tuer, estourbir ou éradiquer… Juste enlever et faire couler dans le lavabo!!!

La chose la plus importante est de comprendre la logique : il faudra procéder au peignage 4 fois à 3 jours d’intervalle (soit 12 jours en tout),  histoire de se débarrasser des bébés provenant des lentes non écloses au premier jour. Il est illusoire de penser décoller des lentes au peigne!! Autant attendre.

Si le travail est bien fait, la tête débarrassée des pondeuses (plus de plusieurs millimètres) n’est plus contagieuse… Mais il faut se tenir au calendrier car ils grandissent vite. Si un autre gros est trouvé lors des séances suivantes, il faut recommencer les 4 séances. Cela signifie qu’un autre porteur de pou rôde dans les environs… D’où l’importance de la synchronisation des traitements.

Pour une fratrie, le mieux est de peigner tout le monde le même jour. Heureusement pour moi, nous ne sommes pas égaux devant les poux et je sais que seuls deux de mes enfants sont potentiellement sensibles  : ni mon mari, ni ma dernière fille et moi-même ne sommes victimes des bêbêtes (cheveux trop fins en ce qui nous concerne, ma fille et moi : les poux glissent et ne restent pas!!).

Pas non plus besoin, évidemment de tout laver, désinfecter, traiter….  Puisque un pou ne peut survivre plus de 2 jours loin d’une tête humaine. Autant juste mettre de côté ce qui a pu être ‘habité’. Rien de plus.
Bon courage à tous, et surtout faisons passer l’info : un simple peigne de quelques euros suffit, il suffit d’être bien passer, régulièrement (en fonction du cycle de reproduction du pou). Mais pourquoi personne n’en parle? Pourquoi trouve t on encore des brochures préconisant la chimie polluante, chère et inutile !!???? A bon entendeur… Bonne chance à nous tous

Attention nous ne sommes que des relais de vos trucs et astuces. Nous vous invitons à vous renseigner au préalable avant d’utiliser une de ces méthodes. Nous nous dégageons de toute responsabilité en cas d’allergie ou intolérance …

Menu